linking

Comment choisir le meilleur format de contenu pour le Netlinking

Vous pensez à un graphique ou à un GIF pour rendre vos liens attractifs ? Voici une liste de ‘pour’ et ‘contre’ des différents éléments visuels et de l’intérêt qu’ils suscitent.

Le succès d’une campagne de création de liens (‘ Netlinking ‘) repose en partie sur le format du contenu proposé pour ces liens.

Ce graphique montre qu’en moyenne, le format interactif (en orange) a plus de liens que les autres formes. Cela peut bien-entendu différer d’une agence ou d’une équipe à une autre, mais c’est ce que nos données nous montrent à propos des formats les plus performants :

  • Interactif
  • Statique
  • GIF
  • Contenu long

format contenu netlinking

Interactif

L’un des formats les plus populaires ces dernières années est le format interactif conçu pour aller au-delà du graphique statique courant. Ce format permet l’internaute d’interagir avec le contenu pour révéler différentes perspectives de quelque chose. Le contenu interactif peut être un quiz, un calcul ou quelque chose de plus sophistiqué.

Les ‘pour’

  • Les éléments interactifs vous permettent de présenter plusieurs angles de vues sur un sujet et d’y inclure beaucoup d’informations.
  • L’internaute peut plonger dans les différentes parties du contenu et trouver l’information la plus utile et pertinente pour lui.
  • Si vous disposez d’un excellent designer, le contenu interactif attire des liens de par son format uniquement. Certains contenus sans réelle histoire à proposer sont devenus très populaires simplement grâce à leur design magnifique.

Les ‘contre’

  • Le contenu interactif nécessite généralement un développeur web, ce qui rend le projet plus coûteux et plus long. En plus du codage et des tests, il faut détecter les bugs pouvant apparaître sur les différents navigateurs.
  • Le design requiert aussi plus de travail parce qu’il doit être ‘Responsive’ (compatible sur tous les supports).

Impact sur le Netlinking

  • Si vous souhaitez autoriser des sites web tiers à intégrer des contenus interactifs, vous devez développer des codes d’intégration spécifiques complexes pour ce faire.
  • Il peut être très facile de ‘sur-compliquer’ le contenu interactif parce que vous pouvez faire beaucoup de choses avec en ajoutant plusieurs points de données. Plus, c’est mieux, mais trop, cela peut entraîner la perte de liens.
  • Comme le graphique le montre ci-dessus, les contenus interactifs marchent très bien pour nous, ils se font remarquer. Si vous avez une histoire et un design net, vous avez une bonne chance d’avoir des liens.

Statique

Le format statique est une sorte d’image, généralement un graphique ou une série d’images. Si l’on se limite aux graphiques on sait ce qu’ils ont été populaires et beaucoup utilisés, en particulier par les spécialistes de l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) qui veulent générer plus de liens en les utilisant.

Il est toutefois judicieux de se demander si le contenu doit être formaté en graphique. Les graphiques ont souffert d’une mauvaise réputation en partie à cause de leur mauvais design, de leur contenu écrit trop long ou parce qu’ils ont été créés uniquement pour l’optimisation pour les moteurs de recherche. Créez un graphique utile, éducatif ou divertissant et vous aurez de bonnes chances de recevoir des liens.

Les ‘pour’

  • Ne nécessite pas de développeur, mais seulement un designer.
  • Il est facile de mettre un graphique statique en ligne sur un site web avec un accès basique au CMS ayant les droits d’édition. Cela veut dire que vous ne dépendez pas de vos clients ou développeurs pour mettre du contenu en ligne.

Les ‘contre’

  • Par défaut, les graphiques statiques ne sont pas compatibles sur les supports et peuvent poser un problème d’affichage sur les supports mobiles si des détails ou des visuels complexes y figurent. Dans ce cas, vous aurez éventuellement besoin de créer une version mobile et de l’utiliser pour les appareils mobiles qui visitent votre site web.
  • Il peut être difficile de communiquer votre message principal rapidement avec un graphique statique car l’internaute n’en verra qu’une section. Il faut attirer l’attention avec un espace et un temps limité. C’est là que le contenu interactif brille : vous pouvez attirer l’attention rapidement et engager les internautes plus longtemps.

Impact sur le Netlinking

  • Intégrer un graphique statique sur un site web tiers est relativement simple.
  • Les graphiques statiques sont aussi faciles à surveiller grâce à la recherche d’images sur Google, ce qui vous permet de trouver plus d’opportunités de création de liens des sites qui ont utilisé le graphique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *