Comment améliorer votre marque personnelle : les outils pour les leaders féminins

women-leadershipNotre marque personnelle est en fait la manière avec laquelle les autres nous perçoivent. Il est vital de comprendre qu’il revient au leader de contrôler leur marque. Si vous ne le faites pas, il y a un risque que quelqu’un d’autre le fasse à votre place. Voici comment travailler votre image en tant que « leadeuse ».

Déclarations

Parfois, les femmes doivent formuler leur opinion sous forme de question : « c’est une bonne idée n’est-ce pas ? ». Le but est d’être inclusif ; cependant, les femmes doivent déclarer leur point de vue. Les déclarations ne doivent cependant pas prendre la forme d’une question, cela donnerait l’impression de demander la permission.

Arrêter de s’excuser

Les femmes tendent à s’excuser trop souvent. Si quelqu’un d’autre vous interrompt ou vous bouscule, vous vous excusez automatiquement. Pourquoi ? Les femmes ont cette habitude car elles montrent de l’empathie. En faisant ainsi, elles suggèrent toutefois qu’il est acceptable que quelqu’un d’autre prenne leur place. Il ne faut bien-entendu pas agir de la sorte et plutôt choisir d’affirmer sa position.

Se promouvoir

Les leaders féminins voient souvent l’autopromotion comme une mauvaise chose. Elles le voient comme une chose qui n’est pas authentique et plutôt politique. Malgré cela, il est impératif de vous mettre en valeur. Votre marque dépend de vous pour être vue. En mettant en valeur vos compétences uniques, vous pouvez obtenir le succès et la confiance qui encouragera d’autres à investir en vous.

Négociation

Les femmes ont tendance à éviter la question de l’augmentation de salaire. Ce qu’il faudrait, c’est qu’elle fasse jouer la parité pour avoir ce qu’elles méritent. Elles doivent voir leurs talents et leur expertise comme transférable. Les expériences et victoires passées donnent un excellent bagage au leader d’une marque. Cela maximise le potentiel de négociation pour un meilleur poste par exemple.

Sautez le pas

La recherche montre que l’homme interrompt beaucoup plus la parole durant un meeting que la femme. Il est vrai qu’elles attendent la plupart du temps leur tour pour parler, et dans le milieu de l’entreprise, couper la parole est de rigueur car si vous ne le faites pas, quelqu’un d’autre s’immiscera dans la conversation et vous volera la star.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *