drake meme nails

Ce qui explique le succès des mèmes sur le web et sur Instagram plus particulièrement

« Un mème est un élément culturel reconnaissable, répliqué et transmis par l’imitation du comportement d’un individu par d’autres individus. »

Le terme ‘meme’ anglais est désormais bien connu des internautes et les comptes Instagram dédiés aux mèmes font partie de ceux qui ont enregistré la plus forte croissance ces dernières années. Les mèmes, ce sont des images drôles, des images animées et des vidéos courtes accompagnées de textes ayant une signification culturelle, ce sont en quelque sorte des sketchs sous formes d’images, et ce type de publications plaît toutes sortes de publics. Leur popularité a explosé depuis quelques années et notre agence de services web spécialisée dans le développement web , le community management et le référencement en Tunisie a tenu à vous faire part des facteurs y ayant contribué.meme a partager

Pourquoi les pages ‘mèmes’ ont-elles tant de succès sur Instagram ?

Parce que les mèmes sont courtes et drôles

L’un des facteurs ayant contribué à la popularité des comptes mèmes et des mèmes en général est leur format. Comparés aux formes traditionnelles de médias comme les articles ou les vidéos YouTube, les mèmes se visionnent, se lisent et se comprennent très rapidement. Le format des mèmes correspond bien à la cadence rapide des réseaux sociaux. L’internaute peut visionner un même en quelques secondes et le faire n’importe où du moment qu’il a accès à internet.

Les mèmes sont parfaites pour Instagram, plateforme sur laquelle les gens ne passent pas beaucoup de temps sur une seule image ou vidéo. Leur commodité et accessibilité conviennent bien à ce type d’utilisation. Les mèmes ont aussi tendance être très près de l’actualité, c’est pourquoi leur contenu semble toujours neuf.

Les mèmes plaisent au plus grand nombre

La majorité des comptes mèmes sur Instagram ciblent la tranche d’âge moyenne de 18 à 40 ans qui regroupe le plus grand nombre et surtout, qui passe un temps considérable sur les réseaux sociaux, notamment Instagram. Voici comme les utilisateurs d’Instagram se répartissent :

  • 64% ont entre 18 et 29 ans
  • 40% ont entre 30 et 49 ans
  • 21% ont entre 50 et 64 ans

Les comptes mèmes sont donc positionnés pour réussir sur Instagram puisqu’il s’agit de la plateforme la plus fréquentée par leur public cible.

Contrairement à d’autres influenceurs des réseaux sociaux qui créent du contenu autour de niches spécifiques telles que le domaine de la beauté, de la famille ou du sport, les comptes mèmes sur Instagram opèrent à une plus grande échelle. Ils fonctionnent en effet plutôt à la manière de célébrités influentes du fait qu’ils plaisent à plus de types d’utilisateurs de la tranche d’âge plutôt qu’à un seul groupe. Pour ce faire, les pages mèmes Instagram partagent souvent du contenu axé sur des expériences communes à la tranche d’âge 18-40 ans telles que des séries télé très connues que la plupart des gens ont regardé en grandissant.

Les mèmes suscitent les partages

Peut-être que le fait que les mèmes soient basées sur des expériences vécues partout dans le monde est ce qui incite les gens à les partager. Les comptes mèmes génèrent des contenus pleins d’humour et de nostalgie, deux choses qui rassemblent les gens. Les utilisateurs ‘taggent’ souvent leurs amis dans la section des commentaires ou partagent les publications par message direct. Le fait d’envoyer un post qui interpelle à un ami est une manière de faire un clin d’œil à un sens de l’humour commun ou à un évènement vécu ensemble. Les mèmes les plus connus relatent souvent la réalité dans ses moindres détails, c’est pourquoi elles semblent parfois copier des blagues personnelles réservées aux amis.

Les mèmes dites individuelles tendent à être reproduites et encouragent l’interaction. Par exemple, une seule et même photo peut être partagée sur plusieurs réseaux sociaux accompagnée de textes différents. Certains mèmes deviennent si connus qu’ils deviennent presque omniprésents sur le web. C’est en particulier le cas des mèmes dite virales qui donnent naissance à ce que l’on pourrait qualifier de ‘mème dans le mème’, qui évoluent en se répandant et qui suscite la parodie. La culture mème a son propre langage distinct, ce qui rend les comptes mèmes plus immersifs pour leurs abonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *