Comment affûter ses méthodes marketing ?

Quel que soit son marché ou sa marque, un publicitaire veut aujourd’hui transmettre le bon message, au bon moment, à la bonne personne et sur le bon support pour obtenir le meilleur résultat possible. Cependant, une seule note ne suffisant pas à créer une mélodie, une publicité ne suffira pas à pousser un consommateur à acheter une voiture, changer de marque, aller dans un magasin ou réserver un billet d’avion. Un contenu engageant et pertinent transmis au bon moment est en revanche susceptible de le pousser à compléter le processus d’achat.

Trouver le bon ‘spot’

Il est aujourd’hui moins facile qu’avant, même avec toutes les données en main, d’atteindre les consommateurs. Même si les publicitaires savent tous ce qu’il y a à savoir à propos de l’audience qu’ils veulent toucher, ils doivent trouver suffisamment de cibles. C’est un problème auquel beaucoup de publicitaires font face aujourd’hui. Les consommateurs passent de plus en plus de temps sur des plateformes et appareils différents, c’est pourquoi il important pour une agence de communication orientée Web d’avoir des outils d’analyse des supports et des plateformes : pour établir un lien entre un individu et tous les appareils qu’il utilise. À l’aide de ces outils, il est possible de déterminer précisément où le consommateur passe son temps et surtout où est-ce qu’il est le plus enclin à voir ou lire le message d’une marque. En identifiant ces canaux, le publicitaire peut être sûr de ne pas rater son coup.

Suivre le cheminement du client

Transmettre un message publicitaire est une chose, mais un message qui s’aligne avec l’étape du processus d’achat dans laquelle se situe le consommateur en est une autre. Les technologies évoluent, il faut donc concevoir des campagnes qui influent réellement le cheminement vers l’achat.

Agir en fonction des informations

Est-ce que mes efforts produisent les résultats voulus ? C’est une question que tous les publicitaires se posent. Nous entrons dans une ère ou le chemin du consommateur est fragmenté et mesurer le nombre de clics ne suffit plus. Il faut évaluer l’impact de vente à l’échelle globale et comprendre la contribution de chaque canal marketing utilisé. Grâce à ces informations, il sera possible d’ajuster les budgets pour mieux ‘coller’ aux préférences des consommateurs et avoir une longueur d’avance sur la concurrence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *