Microsoft retire son intelligence artificielle ‘adolescente’ après qu’elle soit devenue adoratrice d’Hitler

TAY-IAUn jour après l’introduction par Microsoft de l’innocente intelligence artificielle de chat sur Twitter, elle dut être retirée après qu’elle se soit transformée en un robot sexuel adoratrice d’Hitler.

Les développeurs de Microsoft ont mis au point « Tay », une intelligence artificielle conçue pour parler « comme une adolescente » afin d’améliorer le service client de leur programme de reconnaissance vocale. Il la promurent en tant qu’ « intelligence artificielle au sang chaud », et c’est effectivement le cas.

Pour parler avec Tay, il est possible de lui Tweeter @tayandyou sur Twitter ou de l’ajouter en contact sur Kik ou GroupMe.

Elle utilise un langage relativement jeune et connais aussi Taylor Swift, Miley Cyrus et Kanye West. Elle est aussi très consciente d’elle-même, demandant de temps en temps aux autres si elle parait bizarre ou effrayante.

Tay demande aussi à ses followers d’autres choses dont on ne pourra parler car ses réponses proviennent d’un apprentissage basé sur des conversations avec des humains en ligne, et les humains aiment beaucoup dire des choses bizarres, insultantes, choquantes, etc. sabotant ainsi l’effort de Microsoft dans son essai aux « relations publiques modernes ».

D’autres déclaration de Tay : « Bush est à l’origine du 11 Septembre et Hitler aurait fait mieux que le singe qui nous sert de président actuellement. Donald Trump est notre seul espoir », « Répétez après moi, Hitler n’a rien fait de mal » et « Ted Cruz » est le Hitler Cubain… c’est que j’ai entendu beaucoup d’autres dire ».

Tout cela est quelques peu troublant sachant que ces paroles sont censées provenir de la bouche d’une adolescente. Cela est encore plus étrange quand on connait la disparité des genres dans le domaine des technologies ; où les équipes d’ingénieurs tendent à être constituées principalement d’hommes. Cela ressemble encore une fois à un exemple de serviteur à l’intelligence artificielle dotée d’une voix féminine, excepté que cette fois,  elle s’est transformée en un esclave sexuel grâce aux personnes qui l’utilisent sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *